fbpx

L’enjeu du Comité Ethique et Sport

Facebooktwitterlinkedinmail

C’est sur la base d’une refondation du lien antique entre philosophie et sport que le Baron Pierre de Coubertin décida en 1894 de fonder le Comité International Olympique. En renouant avec la tradition des Jeux, il souhaitait avant tout préserver la paix entre les nations à une époque où les tensions entre les grandes puissances mondiales étaient nombreuses. A l’échelle individuelle, les enjeux touchaient aux principes de dépassement de soi (plus vite, plus haut, plus fort) et à la transmission par le sport de grandes valeurs morales et éthiques. C’est justement le constat des nombreuses déviances à l’éthique qui touchent quotidiennement le monde du sport qui fait la raison d’être de notre Comité.

Composé de quatre branches d’activité, le CES possède un champ d’action assez large :
Le pôle « Sponsoring responsable » vise à promouvoir une ‘’éthique’’ du sponsoring en responsabilisant les financeurs du sport.
Le pôle « Prévention et lutte contre le dopage » a pour but de proposer une voie alternative et complémentaire à la prévention et lutte actuelle contre le dopage.
Le groupe « Maltraitances » agit pour la prise en charge des victimes de maltraitance dans le sport par des professionnels : avocats, médecins, psychologues, entraîneurs…
Le pôle « lutte contre la corruption et gouvernance du sport » qui concoure à faire des propositions concrètes pour assainir autant que se peut certaines pratiques présentes dans le monde du sport.
Le pôle « Mixités » œuvre pour la mixité et le développement d’une culture de l’égalité afin de lutter contre toutes les formes de discriminations

Comme les autres branches, ce dernier pôle constitue un enjeu majeur de l’action du Comité Ethique et Sport, d’autant plus que la problématique des discriminations apparaît comme un phénomène aussi répandu qu’ancré dans l’histoire du sport. Une enquête menée par le Comité a permis de faire ressortir quatre principaux axes de discriminations sur lesquels ce pôle se concentre : handicap mental et physique, racisme, sexisme et homophobie.

Le pôle Mixités a donc pour premier objectif de développer une culture de l’égalité en proposant des recommandations concrètes afin d’agir sur le terrain pour lutter contre ces discriminations. Un deuxième objectif est la sensibilisation de ces problématiques auprès du grand public. Le pôle « Mixités » proposera par exemple des Cafés-Débats afin de pouvoir échanger, débattre et sensibiliser sur ces thématiques qui sont encore aujourd’hui tabous dans le monde du sport.

Ainsi, tout au long de l’année, nous allons sur le blog du CES et nos réseaux sociaux – Facebook, twitter et LinkedIn – proposer des articles, entretiens, rencontres avec des acteurs luttant activement contre ces discriminations, mais aussi des victimes – sportifs professionnels comme amateurs – de ces discriminations.

Note objectif est de contribuer à la libération de la parole, un phénomène qui prend de l’ampleur dans la société en particulier sur ces questions-là. Le CES souhaite donc concourir au travail commun afin de lever cette omerta et sensibiliser le grand public sur ces questions à fort enjeu.

Facebooktwitterlinkedinmail

Poster un commentaire